Les insectes est leur rôle


  Les insectes est leur rôle


Les insectes est leur rôle
Les insectes


Le monde des insectes



Les insectes sont des invertébrés de la famille des Insectes, la classification la plus répandue de la catégorie des Arthropodes. Les insectes représentent le groupe d'animaux le plus varié sur Terre, comptant 925 000 espèces ,soit plus que tout autre groupe animal. Ils sont également présents quasiment dans tous les milieux, mais seul un petit groupe est familiarisé avec la vie dans les milieux aquatiques.


Les insectes sont en effet adaptés à tous les environnements de la planète, y compris les déserts arides et aux pôles, à l'exception des océans. Ils ne contiennent pas de créatures respirant de l'air, et on en recense près d'un million d'espèces à ce jour. Il existe des insectes qui vivent dans les zones gelées et au sommet des montagnes et sécrètent des substances qui empêchent leurs fluides de geler.


Les insectes ont été parmi les premiers animaux à être apparus sur Terre il y a 435 millions d'années et ont été le premier animal volant à apparaître avant l'apparition des dinosaures volants il y a plus de 200 millions d'années. Ils ont fait leur apparition bien avant celle des oiseaux et des chauves-souris, et les insectes ont aidé les plantes à fleurs à subsister en assurant leur pollinisation. 






Les scientologues pensent que les insectes parviennent à survivre grâce à leur structure externe qui les protège et grâce à leur petite taille et à leur capacité à survoler pour la plupart d'entre eux.  Et parce qu'ils sont petit, ils consomment une petite quantité de nourriture. C'est créatures peuvent vivre dans les fissures et les petits espaces. Et se reproduisent fréquemment et rapidement.


Ils respirent par des branches extérieures, tandis que certaines espèces primitives respirent directement à travers la paroi du corps. 



Caractéristiques générales des insectes


  Les insectes sont peut-être le groupe le plus réussi de tous les animaux, en raison de leurs nombreuses espèces et individus, de leur adaptabilité et de leur large distribution, car ils dominent actuellement les animaux sauvages avec environ un million d'espèces, , et les espèces qui contiennent le plus grand nombre de variétés sont les espèces planctoniques, telles que les coléoptères et les cochenilles, comme les papillons, les mites et les hyménoptères, comme les fourmis, les abeilles, les guêpes et les bipèdes .






Le corps des insectes adultes est généralement divisé en trois parties distinctes, la tête, le thorax et l'abdomen, et la tête porte trois paires de pièces buccales, une paire d'yeux composés, trois yeux simples, et une paire d'antennes sensorielles, le thorax qui est réparti en trois parties, chacune possédant une paire d'ailes. Les pattes possèdent deux paires d'ailes, l'abdomen possède les organes postérieurs nécessaires à la reproduction, et le squelette est constitué d'une substance solide appelée chitine. 



Le Système respiratoire et la circulation de l'oxygène chez les insectes


Les insectes respirent grâce à un réseau très complexe de bronches qui débouchent à l'extérieur par une succession de minuscules valves placées de chaque côté du corps . 





Les insectes ne possèdent pas de poumons pour respirer, mais font circuler l'oxygène grâce à un système de ramifications de tubes remplis d'air, appelés bronches, qui pénètrent profondément le corps de l'insecte et atteignent chaque cellule, et qui sont connectés à l'air extérieur par de minuscules ouvertures cylindriques le long de l'abdomen. Et chez les insectes plus gros, il existe des poches d'air, comme chez les libellules et les sauterelles, qui sont toutes branchées à ces bronches pour accélérer leur respiration en aspirant l'air extérieur. Puisque le système circulatoire ne sert pas à transporter l'oxygène, son volume décroît considérablement car il ne comprend pas de vaisseaux sanguins fermés comme les artères et les veines, mais tout simplement un tuyau arrière qui vibre de façon spectaculaire. Ce dernier permet le transfert du sang dans tout le corps.



Le système digestif de l'insecte


Le système digestif de l'insecte est situé dans l'intestin frontal de la tête, dans lequel il conserve et analyse parfois la nourriture, dans le moyen intestin, dans lequel il la digère et l'absorbe, ainsi que dans l'intestin postérieur, dans lequel il maintient l'équilibre entre l'eau et son excrétion. Chez certains insectes, comme les papillons, une trompe située dans la gorge, appelée pharynx, leur permet d'absorber le nectar. Par ailleurs, il y a des insectes qui mangent des aliments solides, comme les coléoptères et les sauterelles, et qui possèdent des dents solides qui leur permettent de découper les aliments avant de les digérer. Il existe d'autres insectes comme les  termines qui consomment des aliments plus consistants par exemple le bois, ces spécimens possèdent des millions de micro-organismes dans l'intestin postérieur qui décomposent la matière cellulosique.





 Le système digestif contient le muscle ventral qui existe chez les insectes mâcheurs, mais pas chez les insectes suceurs.


  Le système nerveux


Les insectes ont un dispositif neurologique très perfectionné qui se décompose en deux nerfs qui traversent le corps et en un cerveau qui collecte toutes les informations en provenance des divers organes sensitifs.


 La tête est constituée de six paires de blocs nerveux. Les trois premières paires sont reliées au cerveau tandis que les trois autres sont connectées à une partie du corps connue sous le nom de bloc nerveux œsophagien.


Les insectes possèdent un bloc nerveux de chaque côté des différentes sections du thorax, qui se connectent l'une à l'autre pour former une paire de blocs nerveux qui sont divisés à raison d'une paire par section. Cette division apparaît également dans l'abdomen. De nombreuses familles d'insectes possèdent moins de blocs nerveux qu'on ne le sait habituellement, soit en raison de leur union entre eux, soit en raison de leur diminution. Certaines espèces de blattes n'ont que six blocs nerveux dans l'abdomen, tandis que le frelon européen n'a que deux masses dans la poitrine et trois dans l'abdomen, et d'autres espèces, comme la mouche domestique, ont tous les blocs nerveux réunis en un seul grand bloc nerveux thoracique.  





Jusqu’à présent, nul n'avait prouvé l'existence de cellules nerveuses qui déterminent et émettent la sensation de douleur chez les insectes.


La circulation sanguine chez les insectes


Le sang des insectes passe par un système de circulation simple qu'est formé par un cœur de forme cylindrique qui propulse le sang vers la tête et le distribue dans les tissus puis le ramène au cœur.


Le sang des insectes ne transmet pas d'oxygène aux autres parties du corps, contrairement aux animaux qui transportent de l'hémoglobine rouge et oxygénée. Pour cette raison, le sang des insectes est incoloré ou aqueux, vert clair. L'insecte propulse le sang à travers le vaisseau aorte qui le traverse sur toute sa longueur. Et il possède une sorte de pompe cardiaque pour faire circuler le sang dans les différentes parties du corps. Pour certains insectes, leur sang représente le tiers de leur poids. Alors que dans le corps humain, c'est 8% de son poids,  les insectes ont le sang-froid, donc leur température est variable et elle est déterminée par la température de l'environnement qui les entoure. Et les battements de leurs cœurs peuvent atteindre 140 battements par minute quand il fait chaud, alors que lorsqu'il fait froid, leur pulsation peut atteindre un battement par heure.


Le régime alimentaire des insectes


Les insectes consomment d'énormes quantités de nourriture. De nombreux insectes sont herbivores et se nourrissent de toutes sortes de végétaux et de leurs différentes parties, comme les tiges et les feuilles. Il y a d'autre qui se nourrit de racines et les larves de papillons consomment des fleurs. Certains sont carnivores se nourrissent de jeunes animaux, comme d'autres insectes, ou de morceaux de cadavres d'animaux, tels que des cornes, des plumes, du sang et de la peau. Les chenilles de moustiques vivent dans les marais, en absorbant l'eau et en éliminant par filtrage les bactéries, les micro algues et les moisissures qui y vivent. Et les vers lumineux produisent une couleur bleue dans leur corps afin d'attirer les petits insectes et de les piéger dans leurs filets, puis de les engloutir avec leurs pattes avant pour les attraper.


La forte variation du régime alimentaire de ces créatures peut avoir des effets bénéfiques ou nuisibles pour la nature.





 Les insectes phytophages sont sans doute les plus connus dans la nature, et qu’ils se nourrissent de diverses parties des plantes. Certains insectes phytophages sont dotés de pièces buccales broyeuses comme les criquets, les coléoptères et les chenilles .  


 Et les dégâts causés par ces insectes sont généralement très apparents. D'autres insectes phytophages ont des pièces buccales de type suceur comme les puces et les cochenilles. Ces derniers aspirent les sucs végétaux en introduisant leurs pièces buccales à l'intérieur des plantes. Les dégâts causés par ces insectes ne sont pas visibles au premier regard. Cependant, il est possible de remarquer de petites taches de couleur jaunâtre sur les feuilles ou d'autres parties de la plante. À long terme, ces insectes peuvent causer des malformations des fleurs, des fruits et des feuilles.


Types d'insectes


Insecte prédateur


Les insectes prédateurs sont des acteurs importants pour le maintien de de l'équilibre des populations d'insectes présents dans la nature. Les coccinelles se nourrissent de pucerons et sont bien connues comme insectes utiles.


Insectes suceurs


Certains insectes se nourrissent de sang, se sont des insectes suceurs de sang. Les plus célèbres sont les moustiques.


Insectes  saprophages


 Il existe également des insectes saprophages  qui sont également très fréquents. Ils se nourrissent principalement de matières végétales ou animales en décomposition, d'autres se nourrissent des excréments d'animaux. On dit qu'ils sont coprophages. Finalement, certains insectes mangent un peu de tout. Ils sont omnivores. Les insectes saprophages, coprophages et omnivores peuvent être utiles comme nettoyeurs de la nature. Ils permettent d'accélérer le processus de décomposition de la matière organique et ils jouent un rôle important dans la fertilisation des sols.


Le rôle primordial d’insectes dans la nature


L'équilibre de la nature dépend des activités des nuisibles et des prédateurs, dont la plupart sont des types d'insectes. Les scientifiques exploitent ce concept dans le cadre de la lutte biologique, qui a donné de très bons résultats dans de nombreux programmes dont la lutte naturel et biologique.





Les insectes jouent des rôles très importants dans la nature, car ils aident les bactéries, les champignons et autres dans la décomposition des cadavres, qui est principalement causée par la présence de bactéries, et qui est accélérée par les larves de mouches ou de papillons de nuit. Les activités de ces larves qui se nourrissent de bactéries sont relayées par les activités des acariens et des coléoptères qui se chargent d'analyser les cheveux et les plumes. Il est donc très important de savoir que ces insectes jouent un rôle primordial dans la pollinisation des plantes qui ne peut être limité. Les abeilles sont considérées comme l'un des pollinisateurs les plus importants, la pollinisation a un effet positif sur l'augmentation de la productivité des cultures ce qui inclut les fruits, les légumes et de multiples produits à base de noix.

 




Mais il ne faut pas oublier que certains insectes nuisibles détruisent les cultures vivrières ou le bois, que ce soit dans les champs ou dans les entrepôts, et que les micro-organismes transmettent l'infection aux cultures, aux animaux et aux humains, ce qui cause des dommages naturels et économiques. C'est pourquoi les scientifiques accélèrent leurs recherches pour trouver des solutions être toujours plus efficaces contre ce fléau.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Author

authorBonjour, je m'appelle . Je suis Younes Mrani je suis un Auteur qui s'interesse au monde des animaux .
Learn More →